Ce que l'IGPN reproche aux policiers de la BAC Nord

Par

Six policiers de l'ex-brigade anticriminalité de la division nord de Marseille sont convoqués les 17 et 18 décembre devant le conseil de discipline. Un an après le scandale, où sont passés les « ripoux » ? L'enquête de l'IGPN montre des pratiques condamnables, mais loin du « système organisé » décrit en octobre 2012.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Six policiers de l'ex-brigade anticriminalité de la division nord (BAC Nord), âgés de 34 à 52 ans, sont convoqués les 17 et 18 décembre 2013 devant le conseil de discipline à Marseille. Un septième le sera prochainement à Bordeaux. Il s’agit des cas les plus graves aux yeux l'Inspection générale de la police nationale (IGPN), la police des polices, les autres s’étant soldés cet été par une vingtaine de sanctions allant du blâme à deux mois de suspension ferme.