Hollande à l'offensive pour son «an II»

Par

Devant 400 journalistes, le chef de l'État a tenu la deuxième conférence de presse du quinquennat. L'occasion de démentir tout immobilisme, de se présenter en chef et de se livrer à un exercice de calinothérapie pour la gauche et son gouvernement. Mais aussi d'assumer sa « ligne » très sociale-démocrate.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il y a eu « l'an I », celui de toutes les difficultés. Jeudi, François Hollande a inauguré au cours de sa conférence de presse l'« an II » de son quinquennat, celui du « mouvement » et de l'« offensive » en France et en Europe.