UE: von der Leyen passe tout juste l’obstacle du Parlement

Le Parlement européen a élu mardi 16 juillet la conservatrice allemande Ursula von der Leyen à la tête de la Commission européenne, avec une courte majorité de neuf voix. La ministre de la défense d’Angela Merkel devient la première femme à présider l’institution.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Ursula von der Leyen a obtenu mardi 16 juillet le feu vert des eurodéputés rassemblés à Strasbourg pour succéder, à compter du 1er novembre, à Jean-Claude Juncker à la tête de la Commission européenne. La conservatrice allemande, une proche d'Angela Merkel, a convaincu une très courte majorité de 383 élus (327 contre), soit neuf voix au-dessus de la majorité absolue (374).

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal