Le SMS de Gérald Darmanin: affaire classée

Par

L’enquête préliminaire sur un SMS menaçant adressé par le ministre Gérald Darmanin au député-maire du Touquet Daniel Fasquelle, sur fond de brouille politique, a été classée sans suite par le parquet de Paris. « Faut-il [...] que je publie les lettres de demandes d'interventions fiscales que tu m'envoies depuis ma nomination ? », avait demandé le ministre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après Richard Ferrand, Gérald Darmanin est le deuxième membre du gouvernement Philippe à bénéficier d'un classement sans suite après avoir fait l'objet d'une enquête judiciaire. Selon des informations obtenues par Mediapart, le parquet de Paris vient en effet, lundi 13 novembre, de classer sans suite l’enquête préliminaire ouverte le 12 juin qui visait un SMS menaçant de l'actuel ministre des comptes publics. Selon une source judiciaire, cette enquête a été classée pour absence d'infraction. La justice a donc estimé que de menace, il n'y avait point.