L'assemblée plénière de la Cour de cassation a, ce 16 décembre, donné raison à l’avocat Olivier Morice, qui défend la famille Borrel aux côtés de Laurent de Caunes, en cassant définitivement sa condamnation pour diffamation (on peut lire la décision de la Cour de cassation ici , et la notice explicative là  ).