Eric Maurin :«Les politiques fantasment une classe moyenne qui n'existe pas»

A l’heure où les candidats à la présidentielle prétendent, tous, incarner les aspirations des classes moyennes en fantasmant ce qu'elles sont, l'économiste Eric Maurin bouscule les idées reçues. Comment ces nouvelles classes moyennes, mal comprises, seront les « arbitres » de l'élection. Entretien.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

A 90 jours du premier tour de l'élection présidentielle, tous les candidats se sont lancés à l’assaut des classes moyennes (voir l’article de Lénaïg Bredoux et Mathieu Magnaudeix). Mais lesquelles ? Et pour leur proposer quoi ?