Affaire des passeports: Alexandre Benalla mis en examen

Par , et

Alexandre Benalla a été mis en examen pour « usage public et sans droit d’un document justificatif d’une qualité professionnelle », dans le cadre de l’enquête sur ses passeports diplomatiques. Placé sous le statut de témoin assisté pour les soupçons de « faux » et « usage de faux », il sera auditionné lundi au Sénat.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À l’issue de vingt-quatre heures de garde à vue, Alexandre Benalla a été mis en examen vendredi soir pour « usage public et sans droit d’un document justificatif d’une qualité professionnelle », dans le cadre de l’enquête sur ses passeports diplomatiques ouverte par le parquet de Paris. Il a en revanche échappé à la mise en examen pour les soupçons de « faux » et « usage de faux », selon son avocate Me Jacqueline Laffont.