Financements libyens: la mise en examen de Claude Guéant est aggravée par les juges

Par et

Le scandale des financements libyens de Sarkozy est une affaire d’État qui n’a pas fini de rebondir. Déjà poursuivi dans ce dossier, l’ancien ministre Claude Guéant vient de voir sa mise en examen alourdie par les juges de six nouveaux délits, dont « complicité de financement illicite de campagne électorale », « corruption passive » et « recel de détournements de fonds publics ». Explications.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est un inventaire à la Prévert des délits financiers inscrits au Code pénal. L'ancien bras droit de Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, a vu, mardi 11 septembre, sa mise en examen considérablement aggravée par les juges de l'affaire des financements libyens, comme Mediapart l'avait annoncé en juin dernier.