Homophobie: la droite pousse-au-crime

Dans son combat contre le mariage pour tous, la droite se livre à un jeu dangereux : utiliser la rue pour faire pression sur le gouvernement, condamner les débordements tout en les justifiant par l'inflexibilité du pouvoir. À la lumière des événements de mercredi soir, il n'y a qu'un seul gagnant : l'homophobie.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Jeudi matin, au deuxième jour du débat à l’Assemblée sur le mariage pour tous, un député de l’opposition a dérapé. Son nom : Philippe Cochet, député UMP du Rhône. « Nous devons toujours avoir en tête la défense du plus faible, lance l’élu à la majorité. Moi je vous accuse mesdames et messieurs de la gauche : Vous êtes en train de créer un précédent, vous êtes en train d’assassiner des enfants, c’est scandaleux ! »

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal