Affaire Benbassa : englués dans leur malaise, les Verts tardent à sanctionner la sénatrice

Par et

Dix jours après nos révélations sur le comportement délétère de la parlementaire Esther Benbassa vis-à-vis de ses collaborateurs, le parti n’a toujours pas prononcé officiellement de sanction. La gêne est d’autant plus palpable que l’affaire était en réalité connue de longue date chez EELV . D’après des mails consultés par Mediapart, certains cadres avaient reçu des alertes détaillées.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dix jours déjà, et toujours rien, ou si peu. Après la révélation par Mediapart, le 8 juillet, de plusieurs témoignages d’anciens collaborateurs accusant Esther Benbassa, une sénatrice Europe Écologie-Les Verts (EELV), de « harcèlement moral » à leur encontre, le parti écologiste continue de temporiser.