Avant le scrutin, la droite se perd dans un dernier débat hors-sol

Par et

Pour leur dernière confrontation avant le premier tour de la primaire, dimanche, les candidats de la droite et du centre ont réussi à n’aborder aucune question qui fâche : ni le bilan de Nicolas Sarkozy ni l’affaire libyenne n’ont vraiment fait débat.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il était 21 h 20, ce jeudi 17 novembre, quand l’astronaute français Thomas Pesquet a décollé en direction de la station spatiale internationale. À la même heure, sur le plateau du troisième débat de la primaire de la droite et du centre, organisé par France 2, Europe 1 et la presse régionale, les sept candidats avaient déjà atteint la stratosphère. Nicolas Sarkozy est allé très loin dès les premières minutes de l’émission, lorsque David Pujadas l’a interrogé sur le témoignage de Ziad Takieddine dans l’affaire libyenne.