La journaliste Aude Lancelin perd en justice face au Média

La journaliste Aude Lancelin, qui poursuivait son ancien employeur Le Média, a été déboutée de l’ensemble de ses demandes. Pour le conseil des prud’hommes, son licenciement était bel et bien justifié par une faute lourde. Son avocate va faire appel. 

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Elle dénonçait une « cabale », un « putsch » et un licenciement prononcé « en rétorsion de l’exercice de sa liberté fondamentale d’expression ». La journaliste Aude Lancelin, ex-directrice de la rédaction de la web-télé Le Média, demandait que son licenciement, prononcé en 2019 pour faute lourde, soit jugé nul. Elle a été sévèrement déboutée par le conseil des prud’hommes de Paris.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal