mot de passe oublié
Soutien

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement : 9€/mois + 1 film en VOD offert

ABONNEZ-VOUS
Mediapart mer. 10 févr. 2016 10/2/2016 Dernière édition

Sylvie Andrieux, héritière du defferrisme, veut rester dans le jeu malgré son procès

20 mars 2013 | Par stéphane alliès et Louise Fessard

Figure du PS dans les quartiers Nord, la députée Sylvie Andrieux, jugée en correctionnelle pour détournements de fonds, sait son secteur crucial pour les municipales à Marseille en 2014. En campagne permanente, elle est déterminée, condamnée ou non, à continuer à peser dans le jeu politique local, mobilisant réseaux et affidés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Figure incontournable du PS dans les quartiers Nord marseillais, la députée socialiste Sylvie Andrieux (51 ans), jugée pour détournement de fonds depuis le 4 mars 2013, est décrite comme une « battante ». Mais elle est aussi une héritière, encartée au PS dès 15 ans, fille du sénateur Antoine Andrieux et filleule de la sénatrice Irma Rapuzzi, qui furent tous deux adjoints de Gaston Defferre, maire de Marseille de 1953 à 1986.

Mots-clés