13-Novembre : le supplice d’un pilote jordanien réveille l’intérêt du terroriste suédois

Nouvel épisode macabre dans le catalogue des horreurs du procès des attentats du 13-Novembre : la vidéo d’un homme brûlé vif a été diffusée sous le regard d’Osama Krayem. Le djihadiste a été un acteur de cette exécution mise en scène par l’État islamique.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Et alors le prétoire se vide d’une dizaine de parties civiles. Le président Jean-Louis Périès vient de prévenir que des passages de la vidéo que la cour d’assises spécialement composée s’apprête à diffuser sont « insoutenables » : « S’il y a des personnes sensibles, ce sont des images assez difficiles », il les invite à quitter la salle.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal