Primaire: l’ultime débat ne départage pas les candidats

Par et

À trois jours du premier tour, le troisième et dernier débat à sept de la primaire du PS, plus policé que le précédent, a confirmé les incertitudes sur le scrutin prévu dimanche.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

On aurait pu s’attendre à un débat plus musclé. À trois jours du premier tour, dimanche 22 janvier, les sept candidats à la primaire du PS, qui haussent pourtant le ton dans leurs meetings, ont livré jeudi soir sur France 2 un combat plutôt feutré. En tout cas moins animé que le précédent, au cours duquel Manuel Valls avait essuyé plusieurs critiques.