Avec la perte du 93, une histoire communiste prend fin

Par
Le socialiste Claude Bartolone a été élu le 20 mars à la tête du conseil général de Seine-Saint-Denis. Propriété du PCF depuis sa création en 1967, ce département était un emblème de la banlieue rouge, qui s’effondre. Enquête sur trente années de lente disparition du "communisme municipal".

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Avec l'élection jeudi du socialiste Claude Bartolone à la tête du conseil général de Seine-Saint-Denis, le parti communiste français (PCF) perd un emblème de son glorieux passé. Mais la chute du bastion le plus symbolique de la banlieue rouge perdue n'est pas vraiment une surprise, tant elle reflète la lente agonie d'un parti. Retour sur les origines d'une mythologie communiste érodée. De la Seine-Saint-Denis rouge jusqu'à sa chute.