Viry-Châtillon: le verdict déclenche une surenchère policière et politique

Par et

Une partie de la droite et de l’extrême droite emboîte le pas aux syndicats de police, qui ont manifesté mardi dans plusieurs villes, pour dénoncer un verdict trop clément et réclamer une forme de condamnation automatique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En plein centre de Paris, les camions de gendarmerie veillent sur environ trois cents policiers en civil réunis devant l’ancien Palais de justice, désormais siège de la cour d’appel. Certains portent leur brassard. D’autres agents, en uniforme et à vélo, s’arrêtent pour les saluer.