Bettencourt : échec de l’opération anti-juges

Par

La Cour de cassation a, ce jeudi, sèchement renvoyé dans les cordes les sept mis en examen – dont Nicolas Sarkozy – de l'affaire Bettencourt, qui voulaient se débarrasser des trois juges d’instruction. La bataille procédurale va toutefois se poursuivre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les grandes manœuvres visant à faire dessaisir les trois juges d’instruction bordelais en charge du dossier Bettencourt ont échoué. Annoncée à grands roulements de tambour, la requête en dépaysement examinée mardi par la chambre criminelle de la Cour de cassation (lire notre article ici) a été rejetée ce jeudi matin.