Raymond Soubie: il ne croyait pas à un automne agité!

Par

Le superintendant des affaires sociales à l'Elysée pensait que la réforme des retraites serait vite votée et que les syndicats n'arriveraient pas à mobiliser. Raté. Nous republions cette enquête sur un homme de l'ombre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Raymond Soubie s'est trompé. Véritable artisan de la réforme des retraites, le conseiller social de Nicolas Sarkozy depuis 2007, déjà artisan (en coulisse) de la réforme des retraites de Jean-Pierre Raffarin en 2003, avait fait plusieurs paris, démentis par les faits.