Régionales: en Ile-de-France, les gauches se regardent en chiens de faïence

Par

Si la pression pour l’union s’accentue, Insoumis, écologistes et socialistes partent, pour l’heure, concurrents dans la région parisienne aux élections régionales. Une division qui a plus à voir avec les enjeux pour 2022 qu’avec le profil politique très proche des trois têtes de liste.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jouer à « am stram gram » dans l’isoloir : voilà à quoi risquent d’être contraints les électeurs de gauche franciliens qui devront trancher, le 13 juin prochain, entre la social-écologie d’Audrey Pulvar, l’écologie sociale de Julien Bayou, et l’insoumission écologique et sociale de Clémentine Autain…