Macron, le «jeune loup» à l’assaut de l’Elysée

Par

Emmanuel Macron était inconnu des Français il y a trois ans. À 39 ans, il prétend devenir président de la République au terme d’une campagne 2.0, ultra-marketée, dont il est le produit principal. Récit d’une campagne où l’énarque orthodoxe s'est affiché en homme neuf.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un soir de meeting à Pau (Pyrénées-Atlantiques), dix jours avant le premier tour, Brigitte tire sur sa cigarette avant de reprendre la route. Elle a beau porter le même prénom que l'épouse d'Emmanuel Macron, sa présidentielle à elle, comme des millions de Français, ce sont surtout des questions en boucle dans sa tête, la toupie infernale des « oui mais » et des « oh et puis merde ».