Les gilets jaunes bousculent l’agenda des européennes

Qu’ils les traitent par le mépris ou tentent de les récupérer, les partis en lice pour les européennes n’ont pu faire l’impasse sur les gilets jaunes. Mais ces manœuvres auront leurs limites: l'Europe mobilise peu les milieux populaires, qui constituent le cœur du mouvement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les gilets jaunes ont déjà bouleversé l’agenda social, en feront-ils de même avec les élections européennes ? La question hante une partie des responsables politiques et médiatiques, quand bien même les gilets jaunes seraient décrits à l’envi comme déclinants, groupusculaires, ou encore non représentatifs.