Stéphane Pocrain, le conseiller d'Eva Joly qui sème le trouble

La candidate écologiste a fait de l'éthique en politique une de ses marques de fabrique. Mais, depuis la primaire, elle est discrètement coachée par Stéphane Pocrain. Ancien porte-parole des Verts, il a été condamné en 2003 à un an d'inéligibilité et en 2008 pour violences conjugales. En interne, sa présence suscite la polémique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La scène se passe dans un café du quartier parisien de Ménilmontant, le 22 novembre dernier. Lors d'une rencontre informelle avec quelques journalistes, au lendemain du retour médiatique d'Eva Joly au terme de la douloureuse séquence de l'accord avec le PS. Autour de la table, plusieurs membres habituels de l'équipe de campagne de la candidate écolo. Mais aussi Stéphane Pocrain. Distillant au gré de la discussion quelques petites phrases bien senties, cet ancien porte-parole des Verts fait là son grand retour auprès de la presse, suscitant quelques étonnements. «Je suis là pour aider mes potes, pas plus...», s'empresse-t-il de dire aux journalistes.