Affaire Bismuth: Sarkozy fait un pas vers la correctionnelle

Par

Mediapart publie l'arrêt de la Cour de cassation rejetant le pourvoi de Nicolas Sarkozy dans l'affaire Paul Bismuth. La procédure est validée, et l'ancien chef d'État risque de se retrouver en correctionnelle à moyen terme dans le dossier de corruption, de trafic d’influence et de violation du secret professionnel connu sous le nom d’affaire Paul Bismuth.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Plus rien ne s’oppose au renvoi en correctionnelle de Nicolas Sarkozy, Thierry Herzog et Gilbert Azibert dans le dossier de corruption, de trafic d’influence et de violation du secret professionnel connu sous le nom d’affaire Paul Bismuth. Ce mardi 22 mars, la chambre criminelle de la Cour de cassation a en effet rejeté les trois pourvois examinés le 28 janvier et a validé la quasi-totalité de cette procédure, comme l’avait fait avant elle la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris.