Boris Vallaud: «La gauche socialiste ne rebondira qu'en recréant du commun»

Par et

À défaut de droit d'inventaire, le député PS Boris Vallaud souhaite mener un diagnostic critique pour refonder sa famille politique. L'ancien conseiller de Montebourg puis Hollande, et camarade de promo de Macron à l'Ena, entame sa mue en s’attaquant à la réforme du code du travail.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il est l'un des trois seuls députés socialistes non sortants à avoir été élu lors des dernières législatives. Le parcours de Boris Vallaud vaut à lui seul toutes les synthèses du PS, rassemblant large de l'aile gauche à l'aile droite du parti. Successivement camarade de promotion d'Emmanuel Macron à l'Ena, conseiller en Saône-et-Loire puis à Bercy d'Arnaud Montebourg, avant de devenir secrétaire général adjoint de l'Élysée sous François Hollande, un poste auparavant occupé par Emmanuel Macron, il a enfin été “adoubé” par Henri Emmanuelli, qui lui a confié sa circonscription historique des Landes, avant de passer l'arme à gauche.