Action de groupe contre les contrôles au faciès : six ONG saisissent le Conseil d’État

Par

Après avoir mis en demeure plusieurs ministères qui n’ont pas souhaité réagir, six ONG saisissent le Conseil d’État ce jeudi 22 juillet pour faire cesser les contrôles au faciès. Elles dénoncent une « discrimination systémique » dans la mise en œuvre des contrôles d’identité et veulent, par une action de groupe, faire constater le « manquement » de l’État.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pas un ministère n’a daigné répondre. Le 27 janvier dernier, six ONG adressaient une mise en demeure à l’État, et plus précisément au premier ministre, au ministre de l’intérieur et au ministre de la justice, afin qu’ils fassent cesser les contrôle au faciès, considérés comme une « discrimination systémique »