Un hôpital parisien accusé de discrimination raciale par des soignants

Par

À l’hôpital Robert-Debré, un collectif de soignants dénonce une discrimination à l’embauche à l’encontre des personnels paramédicaux d’origine africaine, antillaise et maghrébine. L’AP-HP annonce le dépôt d’une plainte pour diffamation. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis le mois de juin, une controverse secoue l’hôpital pédiatrique Robert-Debré (Paris XIXe). Au départ, ce n'était qu'un soupçon exprimé à voix basse, entre soignants. Pourquoi, ces dernières années, si peu de professionnels d'origine africaine, antillaise et maghrébine ont-ils été recrutés ? Comment se fait-il que dans cet établissement d’un arrondissement populaire, frontalier de la Seine-Saint-Denis, les candidatures ne débouchent pas sur plus d’embauches de personnes racisées ?