Education: le ministre Blanquer n’aime pas les instances indépendantes

Par

Deux instances liées au ministère de l’éducation sont dans la tourmente : le Conseil supérieur des programmes, chargé d’élaborer les programmes, et le Conseil national de l'évaluation du système scolaire, appelé à disparaître. Ces tensions illustrent la mainmise du ministre sur ces dossiers, qui veut solder l'héritage Peillon.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour la majorité, Jean-Michel Blanquer est l’élève modèle du gouvernement. La preuve, durant la longue quête d’un remplaçant du démissionnaire Gérard Collomb, le patron des députés LREM expliquait que la perle rare serait un « Blanquer de l’intérieur ». Sous-entendu, un ministre technique et compétent.