A l'Assemblée, un ancien maître d'hôtel révèle les excès du questeur Mallié

Par

Pendant dix-sept ans, Christophe P. a travaillé comme maître d'hôtel à l'Assemblée nationale dans les appartements des questeurs, ces députés particulièrement puissants. Remercié en juin 2012, il a décidé de se défendre, devant le tribunal administratif et les prud'hommes, dévoilant au passage les dérives qu'il a constatées chez « son » dernier questeur, l'UMP Richard Mallié.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après dix-sept années à cultiver la discrétion et à se fondre dans le décor, Christophe P., ancien maître d’hôtel et chauffeur à l’Assemblée nationale, n’a toujours pas envie de parler. Visiblement très attaché à l’institution, il doit se faire violence, à 42 ans, pour raconter les dérives constatées ces dernières années, au service du député-questeur Richard Mallié (UMP).