Affaire Pegasus : les téléphones de cinq ministres infectés

Par et

Des investigations menées par les services spécialisés de l’État, après les révélations du consortium Forbidden Stories, ont permis de détecter la « présence de marqueurs suspects » dans les téléphones des ministres Jean-Michel Blanquer, Jacqueline Gourault, Julien Denormandie, Emmanuelle Wargon et Sébastien Lecornu.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les téléphones d’au moins cinq ministres, actuellement en poste au sein du gouvernement, ont été infectés en 2019 et 2020 par le logiciel espion Pegasus, a appris Mediapart de sources concordantes.