mot de passe oublié
11 euros par mois

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et découvrez notre nouvelle application mobile disponible sur Android et iOS.

Je m'abonne
Mediapart ven. 6 mai 2016 6/5/2016 Édition de la mi-journée

«Délinquance roumaine» : une journée de patrouille à Paris

25 février 2012 | Par Louise Fessard

Les chiffres montrent une progression de la délinquance roumaine mais que valent-ils ? A Paris, un service spécifique a été créé à l'été 2010, juste après le discours de Grenoble, et des policiers roumains ont patrouillé pendant deux mois avec leurs homologues français. Reportage.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Voilà des chiffres qui tombent à pic. Mi-février 2012, l'observatoire national de la délinquance a, pour la première fois, publié les chiffres du nombre de mis en cause étrangers nationalité par nationalité. D'après les fichiers de la police (Stic) et de la gendarmerie (BNDS), l'évolution la plus significative concerne les Roumains dont le nombre de mis en cause pour vols a plus que doublé entre 2008 et 2010, passant de 5 420 à 11 400.