Voilà des chiffres qui tombent à pic. Mi-février 2012, l'observatoire national de la délinquance a, pour la première fois, publié les chiffres du nombre de mis en cause étrangers nationalité par nationalité. D'après les fichiers de la police (Stic) et de la gendarmerie (BNDS), l'évolution la plus significative concerne les Roumains dont le nombre de mis en cause pour vols a plus que doublé entre 2008 et 2010, passant de 5 420 à 11 400.