Compiègne : la vente de l’hippodrome pourrait être annulée

Par

Le rapporteur public du tribunal administratif de Paris estime que l’arrêté de cession des terrains forestiers de Compiègne, pris en 2010 par Éric Woerth, était irrégulier et doit être annulé. Décision le 7 juin prochain.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bradés par Éric Woerth en 2010, l’hippodrome et les terrains forestiers de Compiègne (Oise) vont-ils finalement réintégrer le patrimoine de l’État ? La question était examinée ce vendredi matin au tribunal administratif de Paris.