Affaire Takieddine: le juge établit le rôle de Sarkozy

Par et

Selon une note du ministère du budget, Nicolas Sarkozy a bien donné l’instruction en 1994 de garantir le contrat d’armement Mouette avec l’Arabie Saoudite. Ce feu vert a permis le versement anticipé, en pleine période présidentielle, d’une commission de 210 millions de francs à Ziad Takieddine. D'anciens membres du cabinet Sarkozy invoquent un « arbitrage de Matignon ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un calendrier secret par définition. Mais à en croire les auditions effectuées ces derniers jours au palais de justice de Paris, Nicolas Sarkozy est désormais dans le collimateur du juge Renaud Van Ruymbeke dans l’affaire Takieddine.