Banlieues: ce que dit le rapport Borloo

Dans son rapport remis au premier ministre jeudi 26 avril, Jean-Louis Borloo dresse un constat sans concession des politiques publiques à destination des quartiers populaires. Pour l’heure, l’exécutif n’a pas fait de commentaire. Emmanuel Macron devrait s’exprimer sur le sujet mi-mai.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jean-Louis Borloo n’en revient pas. « Je dois avouer ma stupéfaction d’avoir découvert à quel point le système était désinvolte et se mentait à lui-même. Non seulement les moyens déployés dans les quartiers appelés prioritaires sont en dessous du minimum républicain, mais plus grave les correctifs mis en place se sont quasiment tous arrêtés », écrit-il dans l’épilogue du rapport sur les banlieues qu’il a remis jeudi 26 avril à Édouard Philippe.