Les écolos en quête d'une primaire «sereine» à Lorient

Par

Réuni pour les journées d’été à Lorient, EELV prépare sa primaire, à laquelle huit candidats veulent participer. Le parti, affaibli et traumatisé par le précédent de 2012, espère éviter cette fois un « jeu de massacre ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre envoyée spéciale à Lorient. - Cela a déjà des airs de campagne, même si c’est encore du bricolage. Sur la porte d’entrée du palais des congrès de Lorient (Morbihan), des affichettes ont été collées à la va-vite par des militants. « Apéro avec Yannick Jadot » jeudi soir, puis réunion de ses partisans à l’hôtel Mercure. « Cécile Duflot convie à un apéritif » samedi midi. À la même heure, il y a aussi un « Viens discuter avec Karima Delli ». Réuni pour ses traditionnelles journées d’été de jeudi à samedi, Europe Écologie-Les Verts a lancé sa primaire, dont le parti espère qu’elle ne se transformera pas en « jeu de massacre ». Pour un parti affaibli, traumatisé par le précédent de 2011, c’est désormais une question de survie.