Une tourmente islamophobe s’empare de l’association féministe Lallab

Par

Après des attaques par l’extrême droite et la gauche laïciste sur les réseaux sociaux, l’agence du service civique a retiré une annonce de cette association de féministes musulmanes qui cherchait des volontaires.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Peut-on être féministe et musulmane en France ? Cela semble toujours poser problème à certains, au vu de la campagne islamophobe que subit sur les réseaux sociaux l’association Lallab (contraction de « Lalla », pour Madame en arabe, et laboratoire) et qui a amené le 17 août l’agence de service civique à retirer son annonce de recrutement, la pénalisant de fait.