Plongée dans la fabrique à antidotes de l’armée française

Par Rozenn Le Saint

Pour parer aux attaques chimiques ou nucléaires, il existe en France un laboratoire unique et hautement stratégique. Cette Pharmacie centrale des armées, qui fabrique aussi des kits de survie pour les militaires en zone de guerre, a accepté d'ouvrir ses portes à Mediapart. Reportage.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Tchernobyl flottant », « Titanic nucléaire »… C’est ainsi que les associations environnementales ont surnommé la centrale nucléaire russe lancée dans les eaux de l’Arctique ce 23 août : elles craignent le pire en cas de naufrage, un scénario catastrophe à la Chernobyl, la série télévisée. La Pharmacie centrale des armées envisage justement tous ces scénarios catastrophes pour être en mesure d’assurer la santé des Français en cas de crise.