Aide médicale aux étrangers: Macron veut un débat sur ses «excès»

Par

Emmanuel Macron a ravivé depuis New York, mercredi 25 septembre, la polémique sur les aides médicales accordées aux étrangers : « On a le droit d’avoir un vrai débat » sur l’AME (réservée aux sans-papiers). Dans l’exécutif, certains réfléchissent aussi à restreindre l’accès aux soins des demandeurs d’asile.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le chef de l’État « n’a pas la réponse », mais pose quand même la question : est-ce que « le panier de soins » offert par la France aux « sans-papiers » (via l’aide médicale d’État, AME) « correspond bien » aux besoins ? « Est-ce qu'il n'y a pas parfois, un peu, des excès ? », interroge Emmanuel Macron dans une interview à Europe 1 diffusée mercredi 25 septembre, qu’il a jugé nécessaire d’accorder depuis New York et un sommet de l’ONU, en urgence.