Le n°2 du Quai d’Orsay a invité Djouhri à la réception de Macron à Alger

Par et

Le secrétaire général du Quai d’Orsay, Maurice Gourdault-Montagne, a téléphoné à l’ambassadeur de France à Alger pour faire inviter l’intermédiaire recherché par la justice à la réception donnée par Emmanuel Macron, le 6 décembre 2017.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un haut fonctionnaire vient de faire une entrée fracassante dans l’affaire des financements libyens. Maurice Gourdault-Montagne, secrétaire général du ministère des affaires étrangères et actuel numéro deux du Quai d’Orsay, est à l’origine de l’invitation de l’intermédiaire Alexandre Djouhri à la réception d’Emmanuel Macron à Alger, le 6 décembre dernier. La présence de l’homme d’affaires recherché par la justice parmi les invités du président français avait été révélée par Le Canard enchaîné, dès le 8 décembre. Mais on ignorait jusqu’à aujourd’hui comment il était parvenu à obtenir le précieux carton d’invitation, établi à son nom.