Elisabeth: «Moi aussi, je me suis sentie longtemps en exil!»

Par

Dans la région de Calais ou dans celle de Vintimille, de nombreux Français aident les réfugiés : hébergement, soins, apprentissage de la langue, démarches administratives. Aujourd'hui, rencontre vidéo avec Élisabeth Hernu, qui loge deux migrants à Béthune.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À Béthune, dans le Pas-de-Calais, Élisabeth Hernu héberge un Soudanais et un Yéménite. Leur besoin de trouver refuge en France, elle sait ce que c'est : ancienne institutrice et directrice d’école à N’Djaména, elle a quitté le Tchad en 1979 lors de l’accession au pouvoir d’Hissène Habré car son mari était recherché par la police.