L’encombrant « Monsieur sécurité » de Jadot écarté de la campagne écolo

Insultes, menaces, intimidations : depuis plusieurs années, militants et élus alertent les responsables d’EELV sur le comportement de Philippe Bouriachi. Ce conseiller régional, qui faisait office de garde du corps de Yannick Jadot, a été écarté de l’équipe de campagne parallèlement à notre enquête. Il dénonce une cabale.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

C’est une histoire paradoxale pour un mouvement qui veut symboliser le pacifisme et la non-violence. Depuis des années, des adhérents d’Europe Écologie-Les Verts (EELV) font remonter à des responsables du parti le comportement jugé « violent » et « instable » d’un des leurs. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal