De la prison avec sursis pour des manifestants « antibassine »

Le tribunal de Niort a jugé lundi cinq militants interpellés lors de la manifestation de Sainte-Soline. Le renvoi demandé par la défense a été refusé et des peines de prison avec sursis ont été prononcées, avec interdiction de séjour sur le territoire des Deux-Sèvres pendant trois années.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Une « parodie de procès ». C’est ce qu’a dénoncé, lundi 28 novembre, dans l’enceinte du tribunal de Niort (Deux-Sèvres), l’avocat Alexis Baudelin, lorsque la demande de renvoi a été refusée, qu’il avait déposée avec sa consœur Hanna Rajbenbach afin d’avoir le temps nécessaire pour préparer la défense des cinq prévenus.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal