#BalanceTonPorc: à Paris, un hashtag mondial devant la justice

Par

La journaliste Sandra Muller a comparu mercredi, attaquée en diffamation par l’ancien directeur général de la chaîne Equidia Éric Brion. En cause : un tweet accusant ce dernier d’un comportement déplacé.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La 17e chambre civile est pleine à craquer, ce mercredi 29 mai à 14 h 30. Beaucoup de journalistes, beaucoup de femmes. Un simple tweet, un tweet unique, est attaqué en diffamation, mais la portée du procès va bien au-delà.