Les Tabarot visés dans une lettre du maire UMP de Cannes à Copé

Dans une lettre adressée à Jean-François Copé, le député et maire UMP de Cannes estime que « l'UMP n'appartient à personne en particulier, ni à un clan, ni à une famille ». Dans sa ligne de mire, la secrétaire générale du parti et sa famille, proches de Copé. Il demande au président de l'UMP de « retrouver le chemin de la vertu républicaine et démocratique ».

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

À Cannes, l'UMP continue de se déchirer. Entre le filloniste David Lisnard (soutenu par le maire UMP sortant, Bernard Brochand) et le copéiste Philippe Tabarot (frère de la numéro deux de Copé), le parti n'a pas voulu choisir. Aucun des deux candidats UMP à la mairie de Cannes n'a finalement été investi par la commission nationale d'investiture du parti, le 15 octobre.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal