Hollande prêt au congrès pour les langues régionales

Par

La Charte européenne des langues régionales a été validée vendredi en conseil des ministres. Un congrès pourrait être convoqué à Versailles début 2016. Mais de la grande réforme institutionnelle promise par François Hollande, il ne reste plus rien, ou presque.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est « la dernière fenêtre ». De l’aveu même de l’Élysée, François Hollande tient l’ultime chance de mener un petit bout de la réforme institutionnelle promise lors de sa campagne. Mais plus question de parler du statut pénal du chef de l’État, de la proportionnelle ou du droit de vote des étrangers. De la « République exemplaire » de 2012, il ne reste que des bribes : vendredi, en plein cœur de l’été, le projet de loi de ratification de la Charte européenne des langues régionales a été adopté en conseil des ministres. Le président de la République pourrait convoquer le congrès de Versailles début 2016 pour l’adopter. Seule la réforme du Conseil supérieur de la magistrature pourrait également être proposée aux parlementaires.