Front national: l'œil des chercheurs

Front national: l'œil des chercheurs

La campagne du Front national à la présidentielle 2017, vue par des chercheurs qui décortiquent les enjeux politiques autour de ce parti depuis des années.

Négationnisme et FN, une histoire intime

Par Valérie Igounet
À l'issue du spectacle de Dieudonné au Zénith, le 18 décembre 2006, Alain Soral et plusieurs membres du FN : Jean-Michel Dubois, actuel trésorier de la campagne de Marine Le Pen, l'eurodéputé Bruno Gollnish, Jany Le Pen, Frédéric Chatillon, salarié de la campagne 2017, son ami Jildaz Mahé O'Chinal. © Reflexes À l'issue du spectacle de Dieudonné au Zénith, le 18 décembre 2006, Alain Soral et plusieurs membres du FN : Jean-Michel Dubois, actuel trésorier de la campagne de Marine Le Pen, l'eurodéputé Bruno Gollnish, Jany Le Pen, Frédéric Chatillon, salarié de la campagne 2017, son ami Jildaz Mahé O'Chinal. © Reflexes

Marine Le Pen tente d'imprimer l'idée que le négationnisme appartiendrait à l'histoire ancienne. Mais des propos du vice-président du FN Jean-François Jalkh sur la Seconde Guerre mondiale, exhumés la semaine dernière, constituent un nouvel épisode dont la candidate se serait bien passée. Il remet au jour les liens intimes entre un discours antisémite et le parti lepéniste.

Pourquoi la rue est amorphe

Par Nicolas Lebourg
Manifestation anti-FN sur la place de la Bastille, le 1er Mai 2002. © Reuters Manifestation anti-FN sur la place de la Bastille, le 1er Mai 2002. © Reuters

Pour l'historien Nicolas Lebourg, la stratégie de « dédiabolisation » du Front national n'est pas la seule explication à l'absence de grandes manifestations contre la présence de l'extrême droite au second tour : s'y ajoutent la crise de l'antiracisme et les divisions de la gauche.

2002, un avant et un après dans l’histoire du Front national

Par Valérie Igounet

L’historienne Valérie Igounet revient sur la construction du FN et sur la façon dont il s’est forgé un destin supposé incontournable pour le second tour 2017. Quatrième volet : la présidentielle de 2002, qui voit le FN présent au second tour, et Marine Le Pen s'impliquer dans la vie de son parti.

Comment Marine Le Pen a mené une campagne médiocre

Par Nicolas Lebourg
 © Reuters © Reuters

La campagne de Marine Le Pen est poussive. La stratégie de notabilisation qui devait élargir son électorat n’a pas été menée sérieusement. À la veille du premier tour, elle n'a pas forgé un thème fédérateur positif lui permettant de résister au rouleau compresseur attendu pour l’entre-deux-tours.

Dans le rétro du FN: 1995, la percée dans l’électorat populaire

Par Valérie Igounet
 © Document Valérie Igounet. © Document Valérie Igounet.

L’historienne Valérie Igounet revient sur la construction du Front national, né en 1972 aux marges de l’extrême droite, et sur la façon dont il s’est forgé un destin supposé incontournable pour le second tour 2017. Troisième volet : la présidentielle de 1995 et l’émergence d’un « ouvriéro-lepénisme ».

Le gaullisme à géométrie variable du Front national

Par Valérie Igounet
capture-d-e-cran-2017-04-16-a-14-46-05

Les récentes déclarations de Marine Le Pen sur la rafle du Vél’ d’Hiv’ témoignent de sa volonté de promouvoir un « roman national » et de rejeter toute « repentance ». Mettant à bas ses efforts pour récupérer le gaullisme, le Front national s’est exposé à une nouvelle suspicion d’antisémitisme, de révisionnisme ou de négationnisme.

Présidentielle: les chances de Marine Le Pen observées à la loupe

Par Joël Gombin, Valérie Igounet et Nonna Mayer

Mediapart a demandé à trois chercheurs spécialistes du FN, Nonna Mayer, Joël Gombin et Valérie Igounet, de livrer leur analyse et aussi leur conviction profonde sur ce que peut réellement espérer Marine Le Pen de l’élection présidentielle.

Marine Le Pen, dernier recours des plus pauvres ?

Par Nonna Mayer
En 2012, c’est chez les électeurs les plus défavorisés que la gauche a fait ses meilleurs scores. Aux dernières régionales, cet électorat est allé vers le Front national. Au premier tour de la présidentielle, il y a de fortes probabilités qu’il se tourne vers Marine Le Pen.

Dans le rétro du FN: 1988, ou la tentative de «vendre» la candidature Le Pen

Par Valérie Igounet
 © Document de Valérie Igounet © Document de Valérie Igounet

L’historienne Valérie Igounet revient, pour notre édition spéciale « Front national : l’œil des chercheurs », sur la construction de ce parti, né en 1972 aux marges de l’extrême droite, et sur la façon dont il s’est forgé, au gré des scrutins présidentiels, un destin qualifié d’incontournable pour le second tour de la présidentielle de 2017. Deuxième volet : la présidentielle de 1988.

Marine Le Pen: toujours et encore le même discours

Par Cécile Alduy
Lors du discours de Marine Le Pen, aux « assises présidentielles » du FN, à Lyon, le 5 février. © Reuters Lors du discours de Marine Le Pen, aux « assises présidentielles » du FN, à Lyon, le 5 février. © Reuters

Au Front national, les campagnes électorales se suivent et se ressemblent. Marine Le Pen décline encore et toujours le même programme, le même récit. Décryptage de son discours de lancement de campagne, prononcé à Lyon dimanche.

Ce que peut attendre le Front national de l’élection présidentielle

Par Joël Gombin
L’élection présidentielle a historiquement toujours été une bonne élection pour le Front national, qui y mobilise largement ses électeurs. Qu’en sera-t-il cette année ? À quoi peut-on s’attendre ? Tentative d'éléments de réponse.

Le FN remet en jeu la peine de mort

Par Valérie Igounet
Alors que Marine Le Pen lance ce week-end sa campagne, elle et ses proches semblent opérer un revirement programmatique sur la question du rétablissement de la peine de mort, en la conditionnant désormais à un vote populaire. Décryptage, au fil des ans, de la redéfinition d'un totem identitaire.

Retour sur le passé: le FN, défenseur des droits des femmes?

Par Valérie Igounet
Le débat interne fait rage entre les Le Pen (Marine et Marion) sur la position à adopter sur l’avortement. L’historienne Valérie Igounet revient sur l’évolution de ce thème qui a été un pilier du programme du FN: l’abrogation de la loi sur l’IVG y était présente jusqu’en 2002. L’enjeu est loin d’être anodin: quel vote des femmes pour le FN?

Les slogans du FN montrent la viralité de son discours

Par Valérie Igounet
143-dupond-dupont

Dans un livre comparant les slogans de Marine Le Pen et de son père, l'historienne Valérie Igounet démontre que le Front national a, malgré ses contorsions et ruptures, conservé l'essentiel de son socle idéologique. Elle met aussi en évidence la « contamination idéologique » et sémantique du FN au sein des droites françaises.

Les mots des politiques: 1350 discours disséqués

Par
La chercheuse Cécile Alduy a décrypté à l'aide d'un logiciel 1 350 discours de présidentiables, de François Fillon à Marine Le Pen en passant par Jean-Luc Mélenchon. Dans ce livre-enquête sémantique, en librairie le 19 janvier, elle analyse la parole des politiques, son sens, mais aussi sa réception.

Dans le rétro du FN: 1974, ou la (re)naissance d'un tribun

Par Valérie Igounet
L'historienne Valérie Igounet revient, pour notre édition spéciale « Front national : l'œil des chercheurs », sur la patiente construction d'un parti né au début des années 1970 aux marges de l'extrême droite, et la façon dont il s'est forgé, au gré des scrutins présidentiels, un destin qualifié d'incontournable pour le second tour de la présidentielle de 2017.

Fillon, Le Pen, ou la possible reconfiguration idéologique à droite

Par Nonna Mayer
Pour le FN, les relations avec la famille des droites sont décisives. Mais au regard d'une enquête réalisée il y a un an sur les profils idéologiques des électeurs, la candidature de François Fillon pourrait bouleverser les rapports de force internes au camp conservateur.

François Fillon est-il une aubaine pour le Front national?

Par Joël Gombin
La victoire inattendue de François Fillon est-elle une bonne ou une mauvaise nouvelle pour Marine Le Pen ? Il est trop tôt pour le savoir, mais se poser la question est déjà une façon de s’interroger sur les stratégies possibles du Front national pour la présidentielle.

FN, droite et gauche: comment s’effectuent les reports de voix

Par Joël Gombin
Il est d’usage pour commenter le niveau de vote élevé en faveur du Front national de parler de « tripartition » du système politique. Or une analyse fine des reports de voix remet en cause cette notion. Parce que la porosité entre les électorats de l’extrême droite et de la droite ne cesse de grandir.

Marine Le Pen en Donald Trump, pas si simple

Par Joël Gombin
La victoire de Donald Trump annonce-t-elle, l’an prochain, celle de la présidente du FN, quasiment la seule formation politique française à n’avoir pas manifesté d’hostilité à l’égard du nouveau président élu des États-Unis ? Le rapprochement entre ces deux phénomènes est peut-être plus compliqué qu’il n’y paraît.

Front national et droite: des frontières poreuses

Par
capture-d-e-cran-2016-10-19-a-16-51-48

Marine Le Pen peut-elle faire « exploser » la droite, comme elle le promet ? Où passe désormais la frontière entre les électorats de droite et d’extrême droite ? Trois spécialistes du FN en débattent dans notre nouvelle émission, « FN : l’œil des chercheurs ».

Nonna Mayer: trente ans de progression du FN

Par

Avec environ 25 % des voix, le Front national a encore progressé. Et ce, à l'occasion d'élections locales qui lui sont traditionnellement très défavorables. Pourquoi ? Entretien avec Nonna Mayer, directrice de recherche émérite au CNRS, présidente de l’Association française de science politique et spécialiste de l'extrême droite.

Trois générations de chercheurs décortiquent le FN dans un livre-enquête

Par

Des chercheurs publient un livre collectif pour mesurer l'évolution du Front national et démonter plusieurs idées reçues : si le parti lepéniste est « plus fort que jamais », il n'est ni un « nouveau FN », ni le « premier parti de France », ni, pour l'instant, « aux portes du pouvoir ». Bonnes feuilles.

Les dilemmes stratégiques du Front national

Par

Prendre le pouvoir par le bas ou par le haut ? « Ni gauche ni droite » ou à droite toute ? Conservateur-autoritaire ou national-interventionniste ? Mediapart publie les bonnes feuilles du livre du politologue Joël Gombin, qui décrypte la stratégie de prise de pouvoir de Marine Le Pen, et ses nombreux dilemmes. 

Soral et Philippot, deux pôles de l’extrême droite pas si antagonistes

Par

A priori, tout sépare Florian Philippot d'Alain Soral. Dans un livre à paraître le 20 octobre, le politologue Joël Gombin montre pourtant que des affinités les rapprochent.

«L’ennemi du FN n’est plus le juif mais le Français musulman»

Par et
Lors d'un meeting à Marseille, le 20 mai. © Reuters Lors d'un meeting à Marseille, le 20 mai. © Reuters

Dans une histoire très documentée du Front national, la chercheuse Valérie Igounet démontre la tension permanente entre la volonté de Marine Le Pen de normaliser le parti et sa nécessité de composer avec les racines du parti. Elle met en évidence le « maquillage » mis en place par la présidente du FN.

Portraits épistolaires des nouveaux électeurs du FN

Par

Dans un livre qui prend la forme de dix missives, l'historien Nicolas Lebourg s'adresse aux nouveaux électeurs du FN, examinant les arguments qui les poussent au vote Le Pen. Une galerie de portraits multidimensionnels, mais aussi un dialogue loin du positionnement moralisateur.

Joël Gombin: «Le FN rallie peu de figures de premier plan de la droite»

Par

Pour le politiste Joël Gombin, le FN n'obtient pas pour l'instant de reports suffisants de voix de droite pour l'emporter au second tour. Le parti pâtit de son positionnement antilibéral sur l'économie, repoussoir pour cet électorat séduit par son discours sur l'immigration.

L'organisation partisane du FN: le changement dans la continuité

Par Alexandre Dézé
Une partie de la délégation FN au parlement européen, à Strasbourg, le 17 décembre 2015. © Reuters Une partie de la délégation FN au parlement européen, à Strasbourg, le 17 décembre 2015. © Reuters

Le chercheur Alexandre Dézé s'est intéressé à un aspect peu étudié du Front national : son organisation partisane. Mediapart publie cette étude parue dans la revue Pouvoirs.

Aux sources de la nouvelle pensée unique: enquête sur les néorépublicains

Par et

Une vague de fond idéologique, formée à bas bruit au début des années 1990, s'est abattue sur la France, occasionnant une spectaculaire droitisation de l'ensemble du spectre politique. Quelle est la genèse de ce « néorépublicanisme » devenu hégémonique ? Une enquête effectuée par la Revue du Crieur, dont le deuxième numéro est en librairie et en Relay depuis le 22 octobre.

Le FN progresse mais se fracasse sur le second tour

Par

Le Front national n’est parvenu à l’emporter dans aucune région et démontre qu’il reste un parti de premier tour. Mais il confirme son enracinement en gagnant des électeurs partout.

«Le FN réussit à incarner le vote utile contre la gauche»

Par et

Le vote Front national devient « un vote de plus en plus national » et « inter-classiste ». C'est ce qu'estiment cinq chercheurs de l'Observatoire des radicalités politiques (ORAP) de la fondation Jean-Jaurès. Dans une analyse fine des résultats, ils mettent en évidence « l'hégémonie culturelle » de l'extrême droite, l'échec de la « stratégie Buisson » de la droite et l'aveuglement de la gauche. 

Comment le FN a diffusé ses idées

Par
Marine Le Pen à Somain (Nord), le 12 novembre. Marine Le Pen à Somain (Nord), le 12 novembre.

À quelques jours des élections régionales, le Front national pourrait profiter d’un cocktail gagnant pour engranger des voix : une gestion habile de la séquence des attentats et un dispositif de diffusion de ses idées, mis en place au fil des années et sur lequel il capitalise. Il s'est aujourd'hui installé en « parti central » d'une vie politique qui gravite autour de lui. Explications.

«En direct de Mediapart»: comment barrer la route au Front national?

-- --

Nos invités et nos journalistes analysent les résultats du premier tour des élections régionales, et en particulier la forte poussée du Front national, qui termine en tête dans six régions et recueille plus de 28 % des voix.

Mediafact: le FN a-t-il atteint son «plafond de verre»?

Par et
mediafact-04-visuel01

Le Front national serait le « premier parti de France », en tête chez les ouvriers et les jeunes, et « aux portes du pouvoir ». C’est ce que répète Marine Le Pen depuis sa première place aux européennes. D'autres estiment au contraire que le parti frontiste aurait atteint un « plafond de verre » et serait trop isolé pour l'emporter. Réponses dans « Mediafact ».

Toute l'Europe est sous la pression de droites extrêmes

Par
capture-d-e-cran-2016-11-12-a-00-53-06

Les chercheurs Jean-Yves Camus et Nicolas Lebourg mettent en évidence un réalignement idéologique qui concerne l'Europe entière, avec l'émergence de droites extrêmes. Ce phénomène est d'abord le résultat d'une crise politique et culturelle.

Extrême droite: «Le projet de Ménard ne peut marcher que si la droite éclate»

Par
Robert Ménard, le 1er décembre 2015, lors d'un meeting du FN à Toulon, pendant les régionales. © Reuters Robert Ménard, le 1er décembre 2015, lors d'un meeting du FN à Toulon, pendant les régionales. © Reuters

Robert Ménard, le maire de Béziers, a réuni ce week-end les droites dures pour lancer son mouvement “Oz ta droite !”, tout en suscitant la colère de plusieurs dirigeants frontistes. Pour le chercheur Jean-Yves Camus, cette initiative ne menace pas le Front national, dont l’histoire a été ponctuée par « l’échec des scissions » car « rien ne se fait en dehors du FN ».

« Le FN ne peut pas encore arracher une partie de la droite »

Par et

À deux mois des municipales, l'historien des extrêmes droites Nicolas Lebourg estime que le FN n'est pas en capacité de faire exploser les droites et décrypte l'équilibre interne difficile du parti.

Nicolas Lebourg : « Les droites se cherchent un logiciel »

Par et
Vidéo dans l'article. Vidéo dans l'article.

Après une année de manifestations de mouvements réactionnaires, l'historien des extrêmes droites Nicolas Lebourg lance, avec d'autres chercheurs, l'Observatoire des radicalités politiques (Orap) pour décortiquer la recomposition des droites qui est à l’œuvre et la radicalisation de militants de droite.

Comment le FN et ses alliés occupent le terrain numérique

Par
Marine Le Pen lançant son site de campagne pour 2017. Marine Le Pen lançant son site de campagne pour 2017.

L’extrême droite ne progresse pas seulement dans les urnes, elle gagne aussi du terrain sur Internet. Un atout qu’entend exploiter Marine Le Pen en 2017. A-t-elle déjà remporté la bataille culturelle ? Entretien avec Dominique Albertini, co-auteur de La Fachosphère.

«Il n’y a pas d’homogénéisation territoriale du vote FN»

Par

La très forte poussée du FN entre les régionales de 2010 et celles de 2015 s’est manifestée dans tout le pays, mais elle est encore plus importante dans les régions où le parti de Marine Le Pen était déjà bien implanté. C’est ce que démontre notre analyse comparative des deux élections, commentée par le chercheur Joël Gombin.

Le vote FN cartographié dans ses deux zones fortes

Par

Le chercheur Joël Gombin a réalisé des cartes interactives du vote FN commune par commune, mais aussi (pour le site Slate), dans deux zones fortes du parti lepéniste: le pourtour méditérranéen et le Pas-de-Calais, où le Front national est en train de conquérir des mairies.

Comment le FN a percé dans le fief de Cahuzac

Par

D'où vient la progression du FN lors de la législative partielle de Villeneuve-sur-Lot ? Selon le chercheur Joël Gombin, qui a calculé les reports de voix, le parti a d'abord bénéficié des voix des abstentionnistes du premier tour. 20 % des électeurs socialistes se sont reportés sur le candidat frontiste.

En finir avec les idées reçues sur le « FN, parti des ouvriers »

Par
Marine Le Pen et Steeve Briois à l'entrée d'une usine à Douvrin (Pas-de-Calais), le 26 mars 2012. © Reuters Marine Le Pen et Steeve Briois à l'entrée d'une usine à Douvrin (Pas-de-Calais), le 26 mars 2012. © Reuters

Si des terres de gauche basculent vers l’extrême droite, ce ne sont pas les ouvriers qui votaient hier pour la gauche qui votent désormais pour le FN. C'est ce qui ressort des travaux des chercheurs Nonna Mayer et Florent Gougou. Ils démontrent qu'il s'agit plutôt d'un « droito-lepénisme » que d'un « gaucho-lepénisme », thèse pourtant dominante dans les médias.

« L’UMP, par sa stratégie, a légitimé le FN »

Par

Face au Front national, quelle stratégie l'UMP doit-elle adopter ? Pour Joël Gombin, chercheur au CURAPP et spécialiste des électorats du FN, la stratégie de droitisation doit être abandonnée : non seulement elle a échoué, mais elle a permis au FN d'accroître, à plus long terme, son audience en le légitimant.

Argent du FN et des Le Pen: une famille aux affaires

Par

Jean-Marie et Marine Le Pen ont construit au FN un système hypercentralisé en plaçant un proche au poste de trésorier et en créant leurs propres micropartis. Aujourd’hui, père et fille sont visés par des enquêtes judiciaires sur le financement du parti et sur leurs patrimoines.

Des chercheurs dénoncent les entraves à leurs enquêtes sur le FN

Par

Messages incendiaires, invectives sur Twitter, difficultés d’accès, impossibilité de diffuser des questionnaires: deux chercheurs sur le Front national racontent la difficulté d'enquêter sur ce parti. Ces méthodes, qui sont surtout le fait des nouveaux cadres frontistes, ramènent le FN vingt ans en arrière.

Front national: notre dossier

Le FN est parvenu à fédérer toutes les familles de l'extrême droite française. Réseaux en France et à l'étranger, financements, gestions de ses collectivités... retrouvez nos principales enquêtes sur son organisation, ses finances, ses cadres, son programme.

Tous les articles