Dopage financier: Platini et Infantino ont couvert la fraude du PSG

Le Qatar a injecté 1,8 milliard d’euros dans le PSG de façon largement frauduleuse. Le club a violé les règles dites du fair-play financier mais les patrons de l’UEFA, Michel Platini et Gianni Infantino, ont aidé à masquer la supercherie. Cela a permis au club de ne pas être exclu de la Ligue des champions.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

En football, l’argent ne fait pas le bonheur. Mais il y contribue énormément. En quelques années, le PSG a laminé toute concurrence en Ligue 1 et s’est fait une place parmi les grands clubs d’Europe. Le problème est qu’il a triché, comme le démontrent les documents Football Leaks, obtenus par Der Spiegel et analysés par Mediapart et ses partenaires du réseau de médias European Investigative Collaborations (EIC).

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal