Italie: après le vote du budget, le Mouvement Cinq Etoiles étale ses divisions

Par

Après les pressions exercées par la Commission européenne en novembre, le parlement italien a fini par voter son budget 2019 in extremis, le 29 décembre, dans un climat extrêmement tendu. Le Mouvement Cinq Étoiles a procédé à l’exclusion de quatre élus, tandis que plusieurs maires refusent d’appliquer un décret anti-migrants.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Fin du bras fer avec Bruxelles, début des déboires du Mouvement Cinq Étoiles. Si le feuilleton à rebondissements commencé cet automne sur le budget italien a pris fin, Rome revoyant sa copie avec un déficit budgétaire à la baisse, les difficultés ne font que commencer pour le gouvernement Conte. Car le vote, le 29 décembre, de la loi des finances 2019, s’est fait dans la précipitation et la douleur et a provoqué de nouvelles secousses dans la vie politique mouvementée de la péninsule.