COP21: un accord sur le climat n’est plus impossible

Par et

À mi-temps du sommet sur le climat, un nouveau brouillon d’accord est sur la table. Financement, différenciation des responsabilités, transparence : les désaccords persistent sur des sujets majeurs, malgré un sentiment d’optimisme qui se diffuse entre les négociateurs.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Écrire sur des négociations climatiques en cours, c’est marcher sur des sables mouvants. Les positions affichées par les États sont-elles pérennes ? Les ultimatums seront-ils tenus ? Les coups de colère servent-ils à intimider, ou bien à tracer de véritables lignes rouges ? Au contraire d'une partie de poker retransmise à la télévision, il est impossible de voir dans le jeu des négociateurs. La COP21, le sommet sur le climat qui se tient au Bourget jusqu’au 11 décembre, ne déroge pas à cette règle constitutive des négociations sur le dérèglement climatique. C’est une immense scène de théâtre, électrisée par la forte attention internationale qui, pour une fois, s’y porte.