UBS: comment s'est organisé le «démarchage illicite»

Par et

UBS AG, la maison mère suisse d'UBS France, a été mise en examen pour « démarchage illicite ». Depuis 2000, les chargés d'affaires suisses avaient pris l'habitude de prospecter les fortunes françaises directement sur le territoire national. Des photos exclusives présentent quelques-unes de ces réunions en France.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un choc qui ébranle un peu plus l’empire UBS. Après sa filiale française mise en examen vendredi 31 mai pour complicité de démarchage illicite, c’est au tour d’UBS AG, la maison mère suisse, d’être poursuivie par la justice. Le groupe bancaire helvétique a été mis en examen pour démarchage illicite. Il est soupçonné d'avoir mis en place en France un système de démarchage illégal de clients, les incitant à ouvrir des comptes non déclarés en Suisse à partir de 2000.